• Machine traumatique ... Cherchez cherchez dit l'oiseau mort.

    Elie, tu te souviens ? tu étais là, embarrassé par ta collection d'armes, tu buvais trop, fumais pas moins, dans la torpeur où tu voyais le monde il n'y avait plus que des ombres folles. Parfois, le frôlement d'une jupe, d'un parfum, le vent ? que sais je ? te livrait à l'idée qu'il y avait un monde autours de toi. Tu cherchais des repères, besoin de comprendre, de sentir la vie comme un masochiste dans un orgasme captif. Étrange Elie avec tes livres et tes nuits blanches. Image d'un ange en feu traversant le ciel.
    Et puis, et puis.... Tu te souviens ? Il y avait cette fille qui cherchait le chemin de ton cœur...


    Mon cœur est là-bas mademoiselle, suivez la balle.  db.

    ./.
    « Machine Traumatique - Bégaiements -La Machine Traumatique en édition. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter